RUN THE SALE: Remises à partir de -25 % sur tous les produits sélectionnés -- days --:--:-- Acheter maintenant
Claquage ou déchirure musculaire : Causes, traitement et reprise de la course

Claquage ou déchirure musculaire : Causes, traitement et reprise de la course

12. 7. 2023 8 min. de lecture

Un claquage ou une déchirure musculaire est un cauchemar pour tout coureur. Quelles sont les causes les plus fréquentes de blessures musculaires, à quoi ressemble un traitement efficace et combien de temps faut-il pour reprendre la course ?

Les blessures musculaires les plus courantes chez les coureurs sont les claquages ou déchirures des muscles de la cuisse et les claquages ou déchirures des muscles du mollet.

Causes des blessures musculaires

Les muscles du corps humain sont constitués de fibres musculaires soumises à un tonus musculaire constant ou à une tension. Qu'il s'agisse de courir, de faire de la musculation ou de manger. Dans chaque situation, la tension est différente. Si la tension des fibres musculaires dépasse la limite maximale, le muscle se contracte ou se resserre de manière excessive et une blessure se produit. Les causes les plus courantes sont les suivantes :

  • Surcharge et fatigue musculaire à long terme
  • Charge musculaire inadéquate (certains groupes musculaires sont surchargés, d'autres sont affaiblis)
  • Sous-estimation de la douleur musculaire
  • Échauffement insuffisant avant l'exercice ou la course
  • Carence en minéraux
  • Mauvaise récupération

Claquage vs déchirure musculaire

Douleur, gonflement et incapacité à poursuivre une activité. Les lésions musculaires sont malheureusement fréquentes chez les sportifs, mais elles peuvent également survenir lors d'activités normales telles que la marche ou le sommeil. Quelles sont les différences entre un claquage, une déchirure et une rupture musculaire complète ?

1) Claquage

Dans le cas d'un claquage, les fibres musculaires se tendent avec une tension excessive accompagnée de douleur. Viennent ensuite le retrait et la raideur. Par la suite, vous pouvez continuer à ressentir la tension dans la zone touchée pendant quelques jours et il est conseillé de limiter l'activité physique pendant environ une semaine, jusqu'à ce que la tension ait complètement disparu. Il ne s'agit toutefois pas d'une blessure grave.

2) Rupture musculaire

Une déchirure ou une rupture complète d'un muscle est plus grave et plus douloureuse qu'une élongation. Les fibres musculaires sont étirées au-delà de la limite élastique et des déchirures plus ou moins importantes se produisent. Une déchirure complète des fibres et du muscle entier peut également se produire. On parle alors de rupture. Il y a immédiatement une douleur aiguë à l'endroit de la blessure et l'incapacité de continuer à courir. Il est important de bouger et de manipuler le moins possible la zone douloureuse pendant cette période. Au bout d'un certain temps, vous pouvez également ressentir un gonflement, un hématome, une raideur ou une douleur au toucher. Les causes les plus fréquentes sont une surutilisation prolongée, la fatigue ou une récupération insuffisante.

Nike_trénink_běh

Risque de blessure des muscles de la cuisse et du mollet

Ce sont les groupes musculaires les plus sollicités lors de la course à pied. Les deux groupes musculaires, le quadriceps fémoral et les muscles du mollet, travaillent continuellement et ensemble lors de la course, que ce soit en montée, en descente ou sur terrain plat. C'est pourquoi ils sont les plus exposés au risque de blessure. La rupture d'une fibre entraîne d'abord une douleur et d'autres désagréments. Que faut-il faire dans ce cas ?

Rupture des muscles de la cuisse et du mollet : traitement

La rupture du muscle de la cuisse ou du mollet a un impact important sur la vie d'un coureur. En raison de la taille de ces muscles, le traitement dure en moyenne de 4 à 6 semaines. Toutefois, la procédure et la durée exactes sont déterminées par le médecin, qui évalue la gravité et l'étendue de la lésion à l'aide d'une radiographie ou d'une échographie. Le traitement consiste à se mettre au repos. Le corps humain est ingénieux et peut reconstruire et guérir les fibres musculaires déchirées. À ce stade, le plus difficile pour les athlètes et les coureurs est d'accepter le diagnostic. Le calme et le temps sont essentiels à la guérison des muscles.

Comment accélérer la cicatrisation des muscles ?

Les éléments clés du traitement sont le repos, le temps nécessaire à la guérison du muscle et une rééducation précoce. Si vous souhaitez participer activement à la guérison, vous pouvez également utiliser d'autres outils de soutien :

  • Glace et élévation du membre - Si la jambe est enflée. Appliquer de la glace pendant 15 à 20 minutes et répéter l'opération plusieurs fois par jour.
  • Ondes de choc et magnétothérapie - Méthodes indolores qui rétablissent la formation de cellules et de nouveaux tissus et accélèrent le processus de guérison.
  • Kinésiotaping - Bandes populaires parmi les coureurs et les athlètes. Elles aident à soulager la tension musculaire et la douleur, améliorent la stabilité et favorisent également l'effet de la physiothérapie.
  • Régime alimentaire équilibré et riche sur le plan nutritionnel - Le corps a besoin de beaucoup d'énergie pendant le processus de guérison. Concentrez-vous sur l'apport de tous les macronutriments - protéines, glucides, lipides - et buvez beaucoup d'eau.
  • Assez de vitamines - Les vitamines D et C, le magnésium, le calcium, l'huile de poisson de bonne qualité et le curcuma sont efficaces.
  • Un sommeil de qualité - Pendant le sommeil, le corps dispose de suffisamment d'espace pour se régénérer et renouveler ses cellules.
  • Gels et pommades - Vous pouvez lubrifier ou masser doucement la zone affectée avec des pommades chaudes.

La prévention elle-même est également très importante. Un claquage ou une déchirure musculaire est généralement le résultat d'une activité négligée dans le passé. Il peut s'agir, par exemple, d'une surcharge, d'une faiblesse musculaire, d'une fatigue ou d'un déséquilibre musculaire.

Zranění_svalu_rehabilitace_fyzioterapie

Récupération et rééducation après une blessure

Après le repos, vient la rééducation et la mise en condition progressive du membre. La restriction de la mobilité et l'inactivité du membre entraîneront une détérioration de la mobilité et une perte de masse musculaire. Il faut donc se concentrer sur le renforcement des parties musculaires affaiblies et sur le rétablissement de schémas de mouvement corrects. Un physiothérapeute ou un chirurgien orthopédique peut vous aider à cet égard. Il est important de ne pas sous-estimer la rééducation, de ne pas la précipiter, de faire des exercices systématiques et de la compléter par un bon sommeil, un bon régime alimentaire et des vitamines.

Remèdes maison pour les blessures musculaires

Si vous souhaitez essayer des remèdes maison, nous les recommandons pour les crampes musculaires ou les claquages. La rupture est une blessure grave et le fait de ne pas la traiter correctement peut entraîner des problèmes chroniques à l'avenir. Selon les remèdes maison, vous pouvez frotter les muscles endoloris avec de l'eau de vie de prune ou de l'huile de lavande. Ces huiles ont pour effet de soulager la douleur et d'accélérer la guérison.

Reprendre la course à pied après une blessure

Vous vous demandez quand il vous sera possible d'enfin rechausser des chaussures de running. Préparez-vous à un travail physique mais aussi mental avec beaucoup de patience. Dans les premiers temps, concentrez-vous sur la récupération musculaire plutôt que sur la course à pied. Les muscles affaiblis doivent s'habituer progressivement à la charge. Incluez un entraînement systématique de force, des exercices de mobilité et un travail sur le rétablissement des mouvements de base - marcher, se tenir debout, s'asseoir, etc. En résumé, le trio force + stabilité + mobilité et mise en charge progressive du muscle. Nous vous recommandons de consulter un physiothérapeute, un entraîneur et un médecin. Si vous en faites trop au début, la blessure peut réapparaître sous une forme beaucoup plus grave.

Les blessures sont une phase désagréable de notre vie, mais malgré toute la douleur qu'elles engendrent, elles ont des aspects positifs. Grâce à cette expérience, vous apprendrez à écouter votre corps, à récupérer et à vous entraîner intelligemment et consciemment.

Consultez nos autres articles consacrés au running :


CONSEILS POUR L'ENTRAÎNEMENT