RUN THE SALE: Remises à partir de -25 % sur tous les produits sélectionnés Acheter maintenant

Nike Vaporfly 3 : Test et avis de Stadion sur l'une des meilleures chaussures en carbone pour le marathon sur le marché

La Nike Vaporfly 3 se présente comme l''une des chaussures de running les plus rapides et les plus abouties jamais proposées par la marque américaine. On nous promet une paire légère, dynamique et nerveuse conçue pour des coureurs aguerris en quête de vitesse, pour des distances allant du 5 km au marathon. La promesse était belle, c'est donc avec beaucoup d'attente et d'espoir que nous avons débuté ce nouveau test terrain. La Nike Vaporfly 3 a été passée au crible par la rédaction de Stadion. Notre testeur Léo Berret lui a aussi réservé une séance photo toute particulière. Découvrez notre test et notre avis !

C'est CE modèle emblématique qui a fait entrer le monde du running dans une nouvelle dimension. Depuis que Nike a ouvert la boîte de Pandore en 2016 avec sa Vaporfly, première paire à utiliser une plaque carbone, les records planétaires tombent à la pelle, sur la route et sur piste. En mai 2017 sur le circuit automobile de Monza (Italie), Eliud Kipchoge, en collaboration avec son équipementier, avait tenté une première fois sa chance de briser la barrière des 2 heures sur marathon, manquant son objectif pour 26 secondes, avec aux pieds les « Nike Zoom Vaporfly 4% » (des études ont montré que cette technologie permet aux coureurs d'économiser 4% d'énergie).

Le 12 octobre 2019 à Vienne (Autriche), la star kényane, réussit son coup, bouclant les 42,195 km en 1h5940 grâce à un nouveau prototype de «Vaporfly » (trois lames de carbone dans la semelle et quatre coussins d''air) dans une course où tout avait été mis en place pour la performance mais qui n'a pas été non plus homologuée.

VF3 Gel colorway
Testée sur le terrain : 

Place à la sueur, au cœur qui monte, bref, au test en condition de la Nike Vaporfly 3. Et il y a beaucoup de choses à dire. L'envie d'accélérer le rythme se faisant rapidement sentir, histoire de voir si la paire en avait gardé un peu sous la semelle, nous nous sommes dirigés vers des séances dynamiques, autant sur la piste que le bitume, sa surface de prédilection. La belle s'en est remarquablement bien sortie. Néanmoins, et ça a été aussi le cas sur la ON Cloudboom Echo 3, on constate que lorsqu'on diminue un peu en intensité (18 km/h à 12 km/h par exemple), les sensations sont moins bonnes.

Il est primordial de rappeler que ces Vaporfly sont exigeantes. Tout le monde ne s'appelle pas Eliud Kipchoge ou Kelvin Kiptum. L'utilisation des Vaporfly ne concerne que les coureurs à pied rapides à la foulée solide et dynamique. Pour eux, et seulement pour eux, il y aura une efficacité avérée. Pour la majorité des lecteurs, nous vous conseillons de vous diriger plutôt vers des Nike Pegasus 40 ou des Nike Streakfly.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre directement sur le site web de Stadion pour lire l'article dans son intégralité.


CONSEILS PRODUITS NOUVEAUTÉS PRODUITS